Option_csc Lire - Voir - Entendre Témoignages Accueil Prières
La Famille

LES GENS DE LA FAMILLE


La famille évangélique de Sainte-Croix a pris son essort en 1840, dans la COMMUNE de SAINTE-CROIX au Mans, en France, sous l'impulsion du bienheureux Basile-Antoine Moreau. En moins de 15 ans on peut voir de ses membres à l'oeuvre en Afrique, en Amérique du nord et en Asie. Elle est aujourd'hui présente dans 18 pays et ce sous différantes formes. Différents sites vous en parlent.

Les religieux de Sainte-Croix www.ste-croix.qc.ca

Les religieuses de Sainte-Croix www.soeursdesaintecroix.org

Les éveilleurs: groupe mixte de réflexion et d'engagement.

Les associés: groupes de laïcs ayant une participation précise à la spiritualité de Sainte-Croix.

Communauté Basile-Moreau: groupe jeunesse de vie fraternelle et de prière.

Les missionnaires Sainte-Croix

Missionnaire Sainte -Croix a été fondée en 2006 en réponse à un désir profond de concilier la vie dans le monde, et la vie consacrée à Dieu. Tendues entre deux pôles nous faisons parties de la grande famille Sainte-Croix, mais restons libres pour créer, nous déplacer et répondre rapidement aux besoins des plus démunis. Missionnaire Sainte-Croix exige une grande disponibilité et un dévouement quotidien. 

En donnant notre vie pour le Seigneur nous devenons, des femmes envoyées dans le monde d'aujourd'hui pour rendre l'évangile tangible dans le quotidien des plus petits, des plus exclus. Notre mission particulière auprès d'eux, devient le lieu d'ancrage et le témoin visible de la vie missionnaire. Nous reconnaissons qu'en Sainte-Croix sont nos racines et que la sève se répand avec abondance dans les nouvelles branches.

Missionnaire Sainte-Croix se situe dans une continuité historique en partageant les mêmes racines et le même charisme. Toutefois cette branche représente du neuf par la souplesse de sa structure, (forme non canonique), l'organisation de sa vie communautaire, et son parcours de formation personnalisé. C'est une façon différente mais tout aussi efficiente de vivre la vie consacrée aujourd'hui, dans notre temps. Ajustée à la réalité contemporaine, décloisonnée et mobile, elle porte toute son originalités dans sa façon de vivre les vœux et dans les particularités de sa vie communautaire. Tout en étant solidement reliée à la famille Sainte-Croix, notre quotidien se vit avec les plus démunis.

Nous ne sommes pas des femmes de communauté au sens canonique du terme mais des femmes du communautaire au sens évangélique de la forme, des femmes de terrain. Nous pouvons définir le terme missionnaire comme un envoyé dans le monde, un porte-parole des plus petits, un représentant des plus pauvres.

Au départ, ce sont les apôtres, les premiers missionnaires, qui en ont fait l'usage. A leur suite, nous souhaitons participer activement à construire une humanité plus égale, plus juste et plus vraie.

A la différence de la vie consacrée canonique, nous ne sommes pas envoyés en mission par obédience, mais nous choisissons de vivre d'une manière permanente, en mission. Cela devient un état de vie. Comme nous l'avons précisé, nous partageons notre quotidienneté avec des personnes qui sont en difficultés, exclues, appauvries. Par les dons reçus de Dieu, nous mettons nos vies au service de ces personnes.  Notre mission peut se transformer avec les années. Elle peut changer de lieu et de fonction mais doit toujours revêtir un aspect fondamental d'éducation libératrice. Elle doit parfaitement correspondre à notre appel personnel.

Missionnaire ce n'est pas une profession mais un processus de transformation qui nous conduit à ce que l'on est vraiment, et à la découverte de notre véritable nom en Dieu. Nous ne naissons pas missionnaires, nous le devenons. Nous devenons présence à l'autre et vivons un processus progressif de conversion mutuelle.  Nous reconnaissons que nous devons mourir intérieurement à ce que nous avons été pour laisser naître la présence du Christ en nous Être missionnaire présuppose que nous vivions une relation intime d’amour au Dieu vivant, dans l’accueil fécond du don qu’il nous fait de son amour. Vivantes et en Dieu, nous le sommes pour enseigner, servir, partager, et interpeler.

Missionnaire Sainte-Croix pour tout recevoir et tout redonner, pour libérer la vie souvent presque endormie. Tout recevoir de Dieu et tout rendre au monde. Ce monde d'aujourd'hui, dont la vie est si souvent l'objet de marchandage, et de bien peu de considération. Les personnes pauvres et différentes, font et refont l'expérience d'être oubliées. Or, à partir du moment où elles deviennent absentes de notre regard, nous ne les considérons plus avec justice, respect et équité.

En faisant le choix conscient et amoureux de devenir missionnaire, nous portons l'espérance de l'humanité du Christ qui est venu parmi nous. Ainsi, nous optons pour une vie fraternelle et solidaire où toutes les personnes sont considérées comme dignes d'intérêt pour elles-mêmes plutôt que pour leur valeur marchande. Nous devenons mémoire, pour lui, avec lui. . Prononcer des vœux, signifie la profondeur de notre engagement et une affirmation claire de confiance, non pas dans nos forces propres mais dans l’espérance complète que nous plaçons en Dieu.

Ce n'est pas un ADIEU au monde mais un oui sincère À DIEU pour et dans le monde.

Marie-Hélène Chartrand, m.s-c.

 




fin article (T1) - 2330 lectures depuis le 29 Mar 2010





AUTRES ARTICLES RÉCENTS POUR «La Famille»

Maison vocationnelle

LES GENS DE LA FAMILLE

Rendez-vous aux archives pour voir les articles les plus anciens

 

Vidéo La Famille Sainte-Croix